Dans un entrepôt du côté nord de Fredericton, trois mini-maisons sont en construction. Marcel LeBrun, l’homme derrière le projet, explique que ces trois-là seront bientôt terminés et envoyés sur le site de la nouvelle communauté à Two Nations Crossing.

Le projet de logements abordables verra la construction de près de 100 unités de logement à faible barrière. Et maintenant, il reçoit de l’aide des gouvernements provincial et fédéral.

Développement social a annoncé jeudi qu’il fournirait 1,4 million de dollars dans le cadre de la Stratégie Canada-Nouveau-Brunswick en matière de logement sous la forme d’un prêt-subvention pour le projet communautaire des 12 voisins.

Les mini-maisons, destinées aux célibataires et aux couples, seront également des logements subventionnés, garantissant que toute personne y vivant ne paiera pas plus de 30% de son revenu en loyer.

« Tout projet de logement abordable est extrêmement complexe et extrêmement coûteux », a déclaré LeBrun. « Ce financement nous donne aujourd’hui environ 40 000 $ de capital par maison, ce qui nous aide vraiment à construire des maisons dans la communauté. »

Marcel LeBrun est le fondateur de 12 Voisins Inc. (Ed Hunter)

Le financement concerne la première phase du projet, les 36 premières maisons. Chaque maison aura une cuisine complète, une salle de bain en trois pièces, un loft et un espace de vie et aura sa propre cour. Lebrun a déclaré que quatre maisons devraient être prêtes à déménager dans la communauté d’ici la fin du mois.

L’été prochain, le plan est d’agrandir et de construire un centre d’entreprise sociale, qui abritera un café et un espace de vente au détail où les gens pourront travailler et acquérir de nouvelles compétences.

« Il serait très complexe pour le gouvernement d’essayer de le faire lui-même », a déclaré LeBrun. « Et c’est pourquoi j’ai simplement décidé : « Je vais de l’avant avec cela », et je n’ai pas attendu et j’ai commencé à développer avec la confiance que je savais que cela était conforme aux objectifs fédéraux et provinciaux et qu’ils viendraient probablement et soutiendraient . »

Environ 5 500 personnes sont sur la liste d’attente pour un logement social dans la province.

LeBrun a déclaré que 80 personnes avaient demandé à y vivre via le site Web du groupe au cours du seul mois dernier.

« Nous nous concentrons initialement sur les personnes qui n’ont pas de logement afin que nous puissions aider à résoudre ce problème », a déclaré LeBrun.

Le ministre du Développement social, Bruce Fitch, a qualifié le projet de l’un des plus novateurs au pays.

« Cela fera une brèche importante, sinon l’occasion de mettre fin à l’itinérance dans la région de Fredericton », a-t-il déclaré lors d’une nouvelle conférence. « C’est une période passionnante. Je sais que c’est une période difficile, mais l’annonce de certains de ces projets voit vraiment cette vision pour l’avenir. »

De minuscules maisons en construction dans un entrepôt du côté nord de Fredericton. (Ed Hunter)

Cette promesse a attiré d’autres organisations qui veulent aider. Les églises et les fournisseurs de bâtiments ont participé, a déclaré LeBrun. Les fournitures et le mobilier ont été donnés. Il en va de même pour l’espace d’entrepôt où les maisons sont construites.

« Nous avons des gens tellement émus par ce que nous faisons, comme tellement enthousiastes et excités que cela se produise dans la ville parce qu’ils voient des gens, ils veulent faire quelque chose », a déclaré LeBrun.

« Ils veulent vivre dans une communauté où ils sont fiers de la façon dont nous traitons nos citoyens vulnérables, mais que peut faire une personne ? Ai-je le bon cadre, est-ce que je sais quoi faire, vais-je faire plus de mal que bon?’ Toutes ces questions se posent. Vous avez donc besoin d’une structure et d’un cadre dans lesquels les gens peuvent servir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.