Zuzana Janockova de Telegrafia explique comment les systèmes d’avertissement de barrage peuvent aider à protéger des vies humaines


Les barrages remplissent plusieurs fonctions vitales. Ils produisent de l’électricité (environ un cinquième de toute l’énergie dans le monde) et permettent de réguler le débit d’eau à des fins d’irrigation ou d’approvisionnement en eau. En même temps, ils empêchent les glissements de terrain et les inondations incontrôlés. Les barrages sont des ouvrages de génie civil relativement importants ; par conséquent, ils doivent être strictement sécurisés car même un défaut mineur dans la structure du barrage peut causer d’énormes dommages à la vie et à la propriété.

Cependant, même des inspections régulières des parois du barrage, des conduites et des fermetures ne garantiront pas une sécurité à 100 %. Les fortes pluies torrentielles, les glissements de terrain ou les erreurs d’origine humaine présentent toujours un risque pouvant entraîner des dommages ou la rupture du barrage. Pour les pires scénarios, il existe des systèmes modernes de sûreté et de sécurité pour aider à garantir la sécurité de la population à proximité des réservoirs d’eau. Celles-ci se caractérisent par plusieurs spécificités comme suit :

Premièrement, de tels systèmes pour les réservoirs d’eau doivent être composés de trois éléments : surveillance, avertissement et notification. L’élément le plus essentiel est la surveillance car les crues éclair provoquent des dégâts en très peu de temps. Au moins trois types de capteurs différents doivent être utilisés pour détecter le risque le plus tôt possible, évitant ainsi les fausses alarmes. Un signal d’avertissement indiquant une menace potentielle est alors automatiquement envoyé au centre de contrôle, qui exécute une fonction de notification. Tant le personnel du centre de contrôle qu’à l’extérieur sont alertés de la situation dangereuse et peuvent ainsi prendre les mesures appropriées.

Le signal d’avertissement des sirènes électroniques est activé automatiquement ou manuellement à l’aide du logiciel Vektra®. Habituellement, environ 5 à 30 sirènes sont installées dans le cadre d’un système d’alerte dans les zones menacées. Les zones menacées sont considérées comme des localités qui pourraient être touchées par le front d’onde de décharge dans les 60 minutes suivant la survenance d’une situation d’urgence sur le barrage. Grâce à ces technologies, la notification des services de secours et d’urgence (comme les pompiers par exemple) et l’avertissement des personnes du danger imminent ne prennent que quelques minutes.

Des risques

Malgré des progrès significatifs dans l’ingénierie structurelle et les technologies de construction, les ruptures et les incidents de barrage ne sont pas une chose du passé. Un incident mortel s’est produit au Laos en juillet 2018, lorsque des pluies torrentielles ont endommagé et par la suite entraîné l’effondrement soudain du barrage Xepian-Xe Nam Noy. Le nombre exact de victimes est inconnu (certaines estimations suggèrent jusqu’à des milliers de victimes). Néanmoins, l’incident a affecté la vie de 6 000 personnes des villages voisins.

En janvier 2019, une digue à stériles s’est effondrée et la vallée a été inondée près de la mine de fer près de Brumadinho, au Brésil. La catastrophe a fait 270 morts, pour la plupart des travailleurs de la société minière, et a mis en danger le barrage connecté près de la ville. Deux jours plus tard, l’eau du barrage de Brumadinho a atteint un niveau critique, et le système de sécurité et les sirènes étaient à nouveau en attente, prêts à faire face à une urgence. D’autres dommages au barrage ont finalement été évités, mais environ 24 000 habitants de Brumadinho ont été avertis et évacués à temps.

Systèmes d’avertissement de barrage

L’installation, l’examen et la révision des sirènes d’avertissement et autres équipements de sécurité ne doivent pas être sous-estimés. Jusqu’à présent, la société Telegrafia a développé des systèmes d’alerte de barrage et sécurisé plusieurs réservoirs d’eau contre les catastrophes ; par exemple, six barrages en Malaisie (par l’installation de 14 sirènes Gibon), le barrage de Polgolla au Sri Lanka et le réservoir d’eau de Bukovec dans l’est de la Slovaquie.

Nos systèmes de surveillance, d’alerte et de notification des barrages présentent plusieurs avantages :

  • Tous les capteurs et sirènes de surveillance sont connectés de manière fiable au logiciel Vektra®, qui peut garantir efficacement la performance du rôle de notification du système.
  • Les sirènes sont très résistantes aux intempéries grâce à leur construction en alliage d’aluminium spécial.
  • L’énergie est fournie aux sirènes de manière écologique, à l’aide de panneaux solaires.
  • Le son des sirènes est réglable et transmis dans toutes les directions.

Une alerte précoce peut potentiellement sauver des milliers de personnes si un barrage est endommagé. Malgré des codes de construction stricts et un entretien régulier, des défaillances et des incidents de barrage se produisent toujours, c’est pourquoi les sirènes restent un élément essentiel des systèmes de sécurité et de sûreté des barrages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.