L’hôtel de ville de Fullerton n’a pas toujours été dans le même bâtiment qu’aujourd’hui. En fait, avant même sa construction, « les bureaux de la ville étaient situés dans des bureaux loués dans le centre-ville », selon le livre de Bob Ziebell, Fullerton : une histoire illustrée. Selon le Fullerton News Tribune, les bureaux administratifs de la ville ont « déménagé d’un endroit à l’autre depuis 1904, l’année de la constitution en société de Fullerton, mais en réalité, la ville n’a eu que deux « maisons propres » à cette époque. » En 1923, la mairie allait être construite juste au nord de l’hôtel California (aujourd’hui Villa del Sol), mais une mesure de caution, qui était censée aider à financer le bâtiment, n’avait pas été approuvée par les électeurs à l’époque, donc le site n’a jamais abrité la structure. Le premier hôtel de ville de Fullerton était situé dans le bâtiment Head & Marks dans le bloc 100 sur Commonwealth. Au début des années 40, un bâtiment de style néo-colonial espagnol, qui abrite maintenant le poste de police, a été achevé par la Works Progress Administration (WPA) et abritait l’hôtel de ville de 1942 à 1963, lorsque l’actuel hôtel de ville a été ouvert à travers Highland Avenue à 303 Commonwealth Ouest.

L’hôtel de ville actuel est au premier plan et l’ancien hôtel de ville (aujourd’hui le poste de police) est à l’arrière-plan.

En 1913, les pères de la ville utilisèrent des locaux dans le bâtiment de la Fullerton Improvement Company pour abriter des bureaux, selon un rapport du 11 avril 1961 Fullerton News Tribune. Dans les années 1920, les responsables de la ville étaient conscients de la croissance démographique et ont débattu de l’idée d’avoir un hôtel de ville, «d’abord sur un site appartenant à la ville juste au nord de l’hôtel California, puis sur une propriété de la ville qui faisait partie du parc du W. Avenue du Commonwealth.

Selon le livre de Bob Ziebell, l’hôtel de ville d’origine devait être situé du côté ouest de Spadra (aujourd’hui Harbour) entre les avenues Wilshire et Whiting. Une partie du terrain avait été vendue à l’hôtel California, mais ce qui restait appartenait à la ville. Il y a eu une élection d’obligations qui a eu lieu en octobre 1923, et à l’époque, les responsables ont rapporté que « les électeurs avaient donné la majorité des deux tiers nécessaire aux deux principales émissions, c’est-à-dire 160 000 $ d’obligations pour la mairie et 25 000 $ d’obligations pour un nouvelle caserne de pompiers. Cela a permis aux pères de la ville d’obtenir l’équipement et le mobilier dont ils avaient besoin et de faire de la publicité et de vendre le obligations, avant d’ordonner l’excavation du site qui devait être l’hôtel de ville.

Le 7 novembre 1923, il y avait une rubrique pour un article dans le Fullerton Tribune de l’actualité qui disait « L’hôtel de ville de Fullerton se classera parmi les meilleurs ». L’article comprenait une version d’architecte du bâtiment, qui était décrit comme une belle structure « d’une architecture de Mission modifiée et modélisée avec des lignes distinctives ». La légende de la photo ci-dessous disait : « les fouilles du site… pratiquement terminées… la construction réelle sera en cours dans le quelques semaines à venir.

Cependant, cette structure de l’hôtel de ville ne serait jamais terminée. Il y avait un erreur de calcul, et il s’est avéré que les obligations n’avaient pas été approuvées par les électeurs. Un recomptage des voix a montré qu’ils n’avaient pas obtenu la majorité des deux tiers nécessaire.

« Les perspectives immédiates de Fullerton pour un nouvel hôtel de ville se sont éteintes », a écrit le Tribune. « Le grand trou sur le site de l’hôtel de ville, qui avait été creusé pour préparer les fondations, continuera de bâiller pendant un certain temps. »

En août 1926, les bureaux de la ville se trouvaient à l’étage au-dessus de l’ancienne caserne de pompiers du côté nord du bloc 100 de West Wilshire et continueraient d’occuper cet espace pendant les 16 prochaines années.

À l’époque, les réunions de la Ville avaient lieu dans différents bâtiments autour du principal quartier des affaires, y compris l’emplacement actuel de la principale caserne de pompiers.

La croissance de la ville s’est poursuivie et, en 1940, les administrateurs de la ville ont réalisé qu’ils avaient besoin d’un autre logement pour leurs bureaux. La construction du premier hôtel de ville de Fullerton a été un processus difficile, même lorsque les fonds fédéraux sont devenus disponibles. Il y a eu beaucoup de débats sur l’endroit où cela devrait aller. Finalement, il a été décidé que l’hôtel de ville serait construit au coin de Highland et Commonwealth, où se trouve aujourd’hui le poste de police.

Cependant, de nombreux résidents ont protesté contre le site, certains se plaignant que le prix était trop élevé, tandis que d’autres se plaignaient que « la distance… semblait être trop grande pour que les gens puissent marcher… pour payer leur facture d’eau », selon le livre de Keith C. Terry, Walter M. Muckenthaler. D’autres personnes se sont opposées à l’extérieur de couleur claire du bâtiment, et certaines se sont opposées « aux 18 cents par 100 $ [assessed value] augmentation d’impôt proposée.

Fait intéressant, l’idée de la distance de marche a été mise à l’épreuve lors d’une réunion du conseil municipal, selon Keith Terry. Il a expliqué que les conseillers municipaux Muckenthaler et Tom Gowen étaient entrés dans un débat tendu, et les hommes ont suggéré « que cet auguste corps fasse une randonnée dans le Commonwealth de l’ouest et teste le différend. Ils l’ont fait en peu de temps. Finalement, l’emplacement de l’hôtel de ville a été soumis au vote du peuple, qui a décidé que Fullerton allait avoir son premier hôtel de ville.

Le bâtiment de style espagnol au 237 West Commonwealth a été conçu par l’architecte G. Stanley Wilson et construit par la « Federal Works Progress Administration » sous la direction de H. Russell Amory, administrateur de la Californie du Sud. La construction a commencé le 28 septembre 1939. Un os d’un Autochtone a été retrouvé enterré sur le site. On y trouve aussi des périodiques et des données statistiques de l’époque.

Les fondations ont été posées le 21 juin 1941 et les responsables de la ville ont commencé à occuper l’espace en 1942. décorer à la fois l’intérieur et l’extérieur du bâtiment », selon Fullerton Heritage.

Les cérémonies d’inauguration ont eu lieu en juillet 1942 et les derniers mots du programme étaient les suivants : « Cet hôtel de ville a été construit pour durer. Il a été construit pour servir. Il a été construit pour mener des entreprises civiques en temps de guerre et en temps de paix. Le bâtiment a servi à ces fins d’hôtel de ville jusqu’en 1963, lorsque l’hôtel de ville moderne de 48 000 pieds carrés de style New Formalist de Fullerton a ouvert juste en face de son ancien emplacement.

Selon l’administrateur municipal de l’époque, Herman Hiltscher, la construction de l’ancien hôtel de ville a pris trois ans, tandis que l’hôtel de ville actuel n’a pris qu’un an. Le projet, qui a coûté environ 1 977 085 $ selon un document obtenu de la salle d’histoire locale de la bibliothèque publique de Fullerton, a été décrit à l’époque comme « un projet fonctionnel, flexible et unique en son genre » par les pères de la ville dans un Fullerton News Tribune daté du 30 avril 1963.

L’emplacement du site a été choisi par un comité de citoyens de 25 membres, qui l’a recommandé au conseil municipal.

« Bien que de conception moderne, le nouveau bâtiment présente des caractéristiques architecturales qui le lient à l’ancien hôtel de ville avec son architecture espagnole prédominante. Le mélange de couleurs de carreaux, un report d’arcs dans la façade et des passerelles entre les deux bâtiments font partie de ces caractéristiques », a écrit le Fullerton News Tribune.

En passant devant l’hôtel de ville, il est difficile de ne pas remarquer les colonnes blanches hautes de trois étages en béton préfabriqué de la structure. Le hall principal au sol en terrazzo, avec ses deux ascenseurs automatiques du côté est et sa caisse centrale du côté ouest, a été une partie importante du bâtiment depuis son ouverture.

À l’époque, l’aile est du premier étage appartenait à la section administrative, à commencer par le bureau du greffier juste à côté du hall. Cette zone comprenait également le bureau du maire et de l’administrateur de la ville. La salle du conseil municipal avait 140 sièges et une salle de conférence plus petite à l’arrière. Au deuxième étage se trouvaient les services de construction, d’ingénierie et de planification, avec l’ingénierie à l’est et la construction et la planification dans les ailes ouest. L’aile ouest du troisième étage abritait les services des licences et des finances, ainsi que le bureau du trésorier municipal. Les bureaux du procureur de la ville, des services publics municipaux, du personnel et des achats se trouvaient au troisième étage du bâtiment.

Ce bâtiment n’est que le deuxième hôtel de ville à être construit par la ville de Fullerton. Pour voir ma vidéo sur l’histoire de la mairie cliquez ICI.

—————————————————————————————————————————————————— —————————

Protégez le journalisme local – veuillez vous abonner à l’édition imprimée du Fullerton Observer. Notre édition en ligne est gratuite, mais nous dépendons des abonnements imprimés des lecteurs. L’abonnement annuel n’est que de 35 $/an. Ca prend juste une minute – Cliquez ici pour vous abonner. Merci pour votre soutien au Fullerton Observer. Cliquez ici pour voir une copie de l’édition imprimée.

—————————————————————————————————————————————————— —————————

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.