La première phase du site d’hébergement des travailleurs dans la zone franche d’exportation 2 de Linh Trung est utilisée depuis près de 10 ans (Photo : SGGP)

Ces derniers jours, ailleurs dans la plus grande ville du sud, l’administration locale et les investisseurs ont lancé plusieurs projets de logements pour les ouvriers, les employés et des maisons de réinstallation pour les résidents dont les anciennes maisons ont été détruites. En règle générale, la construction de projets d’hébergement des travailleurs dans la zone de traitement des exportations de Linh Trung 2, dans la ville de Thu Duc, a commencé le 25 avril avec le pressage de pieux d’essai.

Les administrations de la ville de Thu Duc et du district de Binh Chanh ont organisé une cérémonie d’inauguration des deux projets de logements sociaux dans la ville et le district et un projet de maison de réinstallation à la résidence Thanh Da comprenant 1 750 appartements dans le district de Binh Thanh le 26 avril. La construction de 52 logements de réinstallation Les appartements du 251 immeuble d’appartements Hoang Van Thu dans le district de Tan Binh ont été annoncés pour être achevés le 27 avril.

Témoin du début de la construction d’un logement pour les travailleurs dans la deuxième phase de la zone franche d’exportation 2 de Linh Trung, la travailleuse Bich Ngan de Sap Vietnam Company était remplie d’excitation. Actuellement, Ngan et les membres de sa famille vivent dans un appartement de 35 mètres carrés dans la première phase de ce logement pour travailleurs. Elle paie 2,8 millions de VND par mois, dont 2 millions de VND pour le loyer et 800 000 VND pour le coût de l’électricité, de l’eau et des frais de service au total. Elle a dit que ce montant équivaut à louer une chambre dans un quartier résidentiel, mais qu’elle préfère vivre dans un logement de travail pour profiter de plus de facilités.

Sa fille peut fréquenter une école maternelle dans le dortoir des travailleurs tandis qu’elle et son mari peuvent marcher jusqu’à leur entreprise ; par conséquent, ils peuvent économiser de l’argent sur l’essence. Dépensant juste une somme d’argent modérée pour le loyer, le couple a économisé une somme d’argent mensuelle au fil des ans pour acheter une maison dans les prochaines années. Il y a une forte demande d’appartements abordables; ainsi, Mme Ngan espère que le projet sera terminé rapidement afin que son jeune frère, ainsi que de nombreux travailleurs travaillant dans la zone franche d’exportation, puissent vivre dans un bon appartement avec un loyer modéré.

La deuxième phase du logement des travailleurs à Linh Trung 2 EPZ a été construite par Thien Phat Investment – Construction – Production, and Tourism Company sur une superficie de près de 5 000 mètres carrés, comprenant deux bâtiments de 12 étages comprenant 360 appartements. Le directeur général de Thien Phat Company, Nguyen Van Loi, a déclaré que les appartements assurent la ventilation et que le loyer sera adapté aux revenus des travailleurs.

Toujours en avril 2022, un autre projet de logement social a commencé la construction dans le quartier Long Truong de la ville de Thu Duc avec 600 appartements. Ainsi, deux projets de logements sociaux et un projet d’hébergement des travailleurs ont été construits dans la ville de Thu Duc à l’occasion de la fête nationale à l’occasion du 30 avril de cette année. Les projets ci-dessus devraient fournir environ 2 000 appartements aux employés d’ici 2024.

Le président du comité populaire de la ville de Thu Duc, Hoang Tung, a déclaré que grâce à l’analyse des besoins en logement social des employés travaillant dans les entreprises de la ville, jusqu’à présent, près de 5 600 personnes se sont inscrites pour louer et acheter un logement social.

Auparavant, le Comité populaire de la ville de Thu Duc a émis une demande écrite pour une politique visant à planifier trois sites pour la construction de logements pour les travailleurs dans le parc Hi-Tech de Ho Chi Minh-Ville avec une superficie d’environ 90 ha pouvant accueillir plus de 80 000 ouvriers et employés. Par ailleurs, en parallèle, la ville poursuivra la révision du fonds foncier public pour la construction de logements sociaux et de logements pour les travailleurs.

De même, le district 7 a proposé que Ho Chi Minh-Ville approuve neuf terrains pour construire des logements sociaux et des logements pour les travailleurs, tels que le terrain de 15 400 mètres carrés au n ° 4 Pham Huu Lau, le terrain de 6 400 mètres carrés au 261A Lam Van Ben et le terrain de la rue Nguyen Van Quy avec 29 700 mètres carrés.

Dans les terrains ci-dessus, le district 7 construit actuellement trois projets d’embellissement urbain dans la zone de la rivière Ong Lon d’environ 20,2 ha, la zone du canal Ban Don avec environ 27 ha et l’étang Song Tan avec environ 24 ha pour construire des logements sociaux pour les résidents de 1 300 ménages. qui ont été construits le long et sur ces canaux. Le comité populaire du district 7 a sondé, ajusté la planification et invité des investisseurs. Il achève le projet à soumettre à Ho Chi Minh Ville pour mise en œuvre.

Avec la détermination d’améliorer les conditions de vie des habitants de toute la ville, le comité populaire municipal a formulé un plan de développement de logements dans la ville entre 2021 et 2025 avec l’espoir d’augmenter d’au moins 50 millions de mètres carrés de surface résidentielle. Dans le plan, la surface de plancher des logements sociaux a augmenté d’environ 2,5 millions de mètres carrés.

En particulier, Hô Chi Minh-Ville s’efforce de louer au moins 500 000 mètres carrés de surface au sol dans le domaine du logement social, ce qui représente 20 % de la zone de logement social. En particulier en 2022, la surface de plancher pour la construction de logements sociaux augmentera de 46 300 mètres carrés avec une demande d’investissement de 698 milliards de VND.

Selon le directeur adjoint du département de la construction de Ho Chi Minh-Ville, Huynh Thanh Khiet, les projets à Ho Chi Minh-Ville fourniront plus de 35 000 logements sociaux de 2021 à 2025. Ho Chi Minh-Ville a également demandé aux investisseurs de 33 projets de logement d’une superficie de plus de 10 hectares sur une superficie totale de plus de 105 hectares pour la construction d’environ 70 000 appartements afin de réserver 20% du fonds foncier pour la construction de logements sociaux.

Le Département de la Construction de Hô Chi Minh-Ville a soumis au Comité Populaire de Hô Chi Minh-Ville des processus raccourcis, accélérant le délai de mise en œuvre des projets de logements sociaux à moins de 6 mois pour faciliter les investisseurs.

Ho Chi Minh-Ville a mené des politiques de soutien financier pour les personnes à faible revenu qui peuvent emprunter des prêts pour construire des maisons. Plus précisément, le Ho Chi Minh City Housing Development Fund (HOF) soutient les personnes à faible revenu, notamment les fonctionnaires, les employés publics et les soldats des forces militaires qui reçoivent des salaires du budget de HCMV pour emprunter de l’argent afin de créer des maisons séparées ou des logements sociaux. La limite de prêt est de 900 millions de VND et ne dépasse pas 70 % de la valeur de la maison ou de l’appartement. La durée maximale du prêt est de 20 ans avec un taux d’intérêt de 4,7 % par an.

En outre, la Ho Chi Minh City Bank for Social Policies met en œuvre un programme pour les personnes servant la cause de la révolution nationale, les personnes à faible revenu, les ménages pauvres et quasi pauvres, les employés travaillant dans des entreprises pour emprunter des prêts préférentiels pour acheter ou embaucher Logement social. Dans lequel, la limite maximale de prêt est de 80% de la valeur de la maison avec une durée de prêt maximale d’environ 25 ans et un taux d’intérêt actuel de 4,8% par an.

Par les écrivains du personnel – Traduit par Anh Quan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.